-->
Binocle 3D

Disparity Killer

Logiciel de correction d’images stereoscopiques en post-production


  1. Présentation générale
  2. Vidéo de démonstration
  3. Spécifications techniques


1.Présentation générale

Le DisparityKiller est un logiciel de post-production destiné à la correction d’images stéréoscopiques, qui permet de corriger automatiquement toutes les anomalies géométriques inhérentes à une prise de vue relief.

Les corrections appliquées aux rushes offrent la possibilité de visionner le film dès les premières versions du montage stéréoscopique sans fatigue cérébrale.
Le DisparityKiller s’avère indispensable pour la validation de toutes les opérations de post-production jusqu’à la copie finale, afin de livrer un film sans disparités visuelles aux spectateurs.

La correction du DisparityKiller v1.0 corrige les problèmes :

  • de rotation des caméras
  • de translation des caméras
  • de grandissement des optiques des caméras
  • « d’effet Trapèze » dus à l’utilisation de la convergence lors de la prise de vues.
JPEG - 19 ko
Disparity Killer. Images non corrigées (à gauche), et corrigées (à droite).

Éliminer ces anomalies des paires stéréoscopiques est indispensable afin d’assurer le confort visuel du spectateur.


Le DisparityKiller v1.0 analyse une ou plusieurs images choisies d’une séquence et applique la correction calculée à toutes les images de la séquence.

Attention : vous devrez vous assurer de la bonne synchronisation de vos séquences pour obtenir un bon résultat.
Par ailleurs, le DisparityKiller ne garantit pas un résultat optimal dans le cas de disparités variables (dues à un changement d’entre-axe ou de focale pendant la séquence par exemple).


2.Vidéo de démonstration


3.Spécifications techniques

 3.1.Formats de fichiers

Le DisparityKiller peut corriger et produire des images aux formats suivants : bmp, dpx, fit, gif, jpg, pbm, pcx, pgm, png, ppm, psd, tga, tiff, xcf.bz2.
Il accepte également en entrée des images aux formats dcm et xcf.gz.
ATTENTION : Le Killer ne travaille pas sur des images entrelacées.

 3.2.Configuration minimale requise

Sous Mac OS :

  • Processeur Intel® avec 500 Mhz ou plus
  • Mac OS X v10.5.8 ou plus
  • 1Go de RAM (4Go recommandés)
  • 200 Mo d’espace disque disponible pour l’installation
  • 1 ports USB pour la clé de licence
  • optionnel :
    • Configuration réseau Gigabyte pour les traitements réseau
    • Connexion Internet à haut débit pour l’accès aux services en ligne

Sous Windows :

  • Processeur à 1,8 GHz ou plus rapide
  • 512 Mo de RAM (1 Go recommandé)
  • 200 Mo d’espace disque disponible pour l’installation
  • 1 ports USB pour la clé de licence
  • optionnel :
    • Configuration réseau Gigabyte pour les traitements réseau
    • Connexion Internet à haut débit pour l’accès aux services en ligne

 3.3.Évaluation des performances

Sous macOS, avec un processeur Intel Core 2 Duo à 3.06Ghz et 4Go de Ram :

  • Tests avec un set d’images dpx à la résolution 1920x1080 (environ 8Mo/image) :
    • Calcul de la correction avec 2 « computeFrames » : 4s
    • Calcul de la correction avec 5 « computeFrames » : 9s
    • Calcul de la correction avec 15 « computeFrames » : 27s
    • Correction des images : 36 paires d’images corrigées par minute.


Sous windows, avec un processeur Intel® à 2.8Ghz et 3Go de RAM :

  • Tests avec un set d’images dpx à la résolution 1920x1080 (environ 8Mo/image) :
    • Calcul de la correction avec 2 « computeFrames » : 7s
    • Calcul de la correction avec 5 « computeFrames » : 20s
    • Calcul de la correction avec 15 « computeFrames » : 50s
    • Correction des images : 12 à 13 paires d’images corrigées par minute.










Accueil | | Haut de page

Réalisation et hébergement : Comme-mon-site.com et Mon-site-ici.com

© 2010 Binocle.com · info visites 167333

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Nos produits   ? | Site réalisé avec SPIP 3.0.17